rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://cgvlf59.free.fr/data/fr-articles.xml


CHEMIN PARCOURU AVEC LE C.G.V.L.F.
Par Madame Danielle VUYLSTEKE-DANSET

...

Lorsque l'on dit que «l'union fait la force», je ne m'attendais pas à ce que cet adage soit si bien adapté à la généalogie.

Il y a une quinzaine d'années, j'avais commencé, avec l'aide de mes filles la recherche de mes ancêtres. Ma famille étant halluinoise depuis des lustres, nous n'eûmes pas trop de difficultés à glaner des renseignements en Mairie d'Halluin. Pour la période antérieure à 1850, nous nous rendîmes aux Archives Départementales de Lille, ce qui nous permit de remonter jusqu'à la Révolution.

L'arbre biblique de JesséIl est vrai que la généalogie est un passe-temps ardu lorsqu'on l'exerce en solitaire, et mon activité professionnelle m'imposa, à l'époque, de remiser mes archives. Je me promis toutefois de les ressortir à la retraite. Aussi, quand il y a un peu plus d'un an, Monsieur Polnecq fit paraître dans la presse locale un article faisant part de son souhait de créer un club de généalogie, j'adhérais rapidement mes précieuses archives sous le bras. Dès la première réunion, j'eus une agréable surprise, quand un adhérent m'annonça qu'il devait certainement avoir des renseignements sur mes ancêtres paternels Danset et Delporte. Effectivement, quelques jours plus tard, je reçus sa visite et, de «Halluin à la Révolution», je fus propulsée, malgré quelques vides, à «Bousque en 1380» ! Une autre membre du club, Madame Charles, m'apporta également plusieurs fiches sur mes ancêtres matemels originaires de Linselles.

Il est surprenantde constater que les généalogies de plusieurs membres du Cercle se rejoignent et combien l'échange des informations décuple les résultats. Je tiens à mettre en évidence le travail accompli par les membres du bureau : l'assistance informatique et les conseils judicieux des anciens, les permanences tenues le Mardi. A noter également les nombreux ouvrages qu'il est possible de consulter et l'ordinateur permettant les échanges entre les membres du Cercle.

Je me mis donc d'arrache-pied au travail, afin de combler les vides et par là même, apporter, moi aussi, ma contribution. Dès que mon emploi du temps le permet, j'apprécie de me rendre aux permanences du mardi afin de consulter la documentation du club sans devoir me déplacer aux Archives Départementales ou même à Tourcoing . Bien vite, les fiches constituées furent encombrantes et l'acquisition d'un logiciel bienvenue. Une fois mes renseignements mis sur informatique, j'ai pu en transmettre, par disquette, une copie au club.

Maintenant, je continue à combler les lacunes et ensuite j'entamerai la généalogie de mon époux. Ce n'est pas pour le plaisir d'aligner des dates et des noms; je n'ai pas non plus la prétention de retrouver une particule, mais, à notre époque où tout va si vite, il serait intéressant de savoir comment vivaient nos ancêtres, quelles étaient leurs activités et laisser ainsi une mémoire aux générations futures.


Date de création : 15/03/2014 16:43
Dernière modification : 15/03/2014 16:43
Catégorie : - Articles
Précédent  
  Suivant


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !